MERIDIENN15E2.jpg

Les méridiennes

 

Méridienne, de quoi s'agit-il ? 

 

SI vous saisissez le mot "méridienne" dans un moteur de recherche, il y a de fortes probabilités qu'on vous renvoie vers une catégorie de canapés dont le chevet, relié au pied par un dossier oblique, est plus haut que ce pied. 

On oublie. 

canape-meridienne.jpg
Mise à l'heure de montres à la méridienne (1760)

Mise à l'heure de montres à la méridienne (1760)

Equation du temps : temps moyen et temps vrai

 Le segment rouge correspond au temps vrai (solaire), la courbe en huit bleue  (ou courbe de Fouchy) représente le temps moyen

Les méridiennes : présentation, caractéristiques et fonctionnement

La méridienne qui nous intéresse est un type particulier de cadran solaire. Ce qui n'a pas de rapport avec le canapé méridienne sauf à supposer qu'on puisse l'utiliser pour faire une sieste après le repas du midi.

Ce serait donc tout simplement un cadran solaire ? Oui et non. Car la méridienne n'indique que l’heure du midi. Les méridiennes sont assez rares. La méridienne la plus proche de celle du Pré-d'Auge se trouve à l'intérieur de l'église abbatiale de Saint-Pierre-sur-Dives.

Des écarts entre l'heure solaire et celle des horlogers 

En vertu de l'édit du 8 avril 1641 de Louis XIV et ce jusqu'en 1891, l'heure officielle en France, était l'heure solaire, donnée par les cadrans solaires. C'est à partir de ces derniers qu'on réglait les montres et les pendules.

Au XVIIè et au XVIIIè siècle, les horlogers ont fabriqué des mécanismes de plus en plus précis et ils ont constaté des écarts entre l'heure indiquée par leurs mécanismes et l'heure solaire. Et certains horlogers gravaient sur leur horloge la devise "Solis mendaces arguit horas", "Mon horloge prouve que l’heure solaire est fausse."

Ils avaient bien raison et l'explication est d'ordre astronomique.

Midi vrai et midi moyen

Si l'intervalle de temps entre deux "midis" d'une horloge est bien de 24 heures, ce n'est pas le cas avec le soleil, en effet la journée solaire n'est pas uniforme. C'est l'inclinaison de l'orbite de la Terre et sa trajectoire elliptique autour du soleil qui expliquent le retard ou l'avance du Midi Vrai (du soleil) par rapport au Midi Moyen (des horloges). Les écarts varient de +16 à -14 mn au cours de l'année.

L'équation du temps

Cette différence entre midi vrai et midi moyen est appelée "équation du temps". Le calcul de l'équation sur une année complète permet d'établir une table détaillée ainsi qu'une courbe d'évolution en forme de huit allongé.

En général, les horlogers utilisaient des tables d’équation que l'on trouvait dans les éphémérides et les almanachs.  A la différence des simples cadrans solaires, les méridiennes équipées de la méridienne du midi moyen permettaient de régler très facilement et avec un précision suffisante une montre, une pendule ou une horloge directement au soleil. Mais, elles ne fonctionnent qu'aux alentours de midi.

Où trouvait-on les méridiennes ?
La plupart étaient verticales et extérieures ; elles étaient nombreuses dans les villes,  aux carrefours, sur les façades bien en vue, les places. D'autres étaient horizontales, on les trouvait surtout à l'intérieur d'édifices importants (abbatiale de St-Pierre-sur-Dives).

Description de la méridienne type

Le mur sur lequel est tracée une méridienne verticale est généralement orienté plein sud, mais ce n’est pas une nécessité, l'essentiel est qu'il soit éclairé par le soleil autour de midi.

Une méridienne verticale est essentiellement constituée d'une table sur laquelle seront gravées lignes et autres symboles.

la ligne méridienne du Midi Vrai : segment de droite vertical correspondant  à la ligne imaginaire joignant le pôle Nord au pôle Sud. Cette ligne est appelée "méridienne"; c'est donc la méridienne de la méridienne !

la ligne méridienne du Midi Moyen : courbe en huit (équation du temps)

le stylet ou style métallique fixé au mur.  Le style projette une ombre sur la table. Le plus souvent et pour une meilleure précision de lecture, on utilisait un style muni d’un disque de métal percé d'un œilleton, trou permettant le passage des rayons du soleil, qui donnera sur la table une tache lumineuse au contour net. Le style était rattaché au mur par un tripode (trois pieds assurant la rigidité du système).

 

Lecture de l'heure

Lorsque le repère solaire, à savoir le cercle lumineux correspondant à l'œilleton du disque métallique franchit (d'ouest en est) la ligne méridienne, il indique le midi solaire ou "Midi vrai". Quand il passe au-dessus de la courbe en huit, il sert à repérer le "midi moyen".

Au temps des montres à quartz et des montres numériques

Pendant 250 ans, l'heure officielle en France était l'heure solaire. A partir de 1891, on se référa au temps moyen de Paris.

De nos jours, tombées en désuétude, elles sont tombées dans l'oubli ; cependant, les méridiennes intéressent encore les curieux, les passionnés d'histoire ou de gnomonique. 
Dernière découverte en date : Mars 2019, église Saint-Pierre de Caen. Des travaux de rénovation de la façade ouest de l'édifice ont permis de révéler l'existence d'une méridienne du XVIIIè siècle. Elle devrait être prochainement restaurée..

En guise de conclusion

Laissons la parole à notre expert, Philippe Sauvageot.

"Les Méridiennes et autres cadrans solaires sont devenus des instruments bien mystérieux et, pour bien des gens, parfaitement inutiles. Ce sont, pourtant, les témoins muets de notre histoire et de l’histoire de la mesure du temps par les astres, en ces heureuses époques où « chacun pouvait voir midi à sa porte ». Puisse cette brève introduction au monde de la gnomonique les faire apprécier et respecter car ils nous offrent le merveilleux spectacle de la grande mécanique céleste.
Au château du Prè-d’Auge on vivait à l’heure du Soleil, tout simplement."

Equation du temps
 

La méridienne du château du Pré-d'Auge

C'est en consultant des archives sur le château que j'ai appris en 2019 qu'une méridienne ornait le château du Pré-d'Auge. En 1992, Monsieur de Russé avait commandé une expertise de la méridienne à M. Philippe Sauvageot (*). Ayant pu rassembler quelques documents supplémentaires sur la méridienne, je les ai transmis à M. Sauvageot qui a confié la révision de l'étude initiale à son collègue et ami, Paul Gagnaire. Un deuxième rapport, complétant le premier a donc été réalisé. Vous pouvez en prendre connaissance en suivant ce lien.

MT


(*) Expert en gnomonique,
Membre de la S.A.F. (Société Astronomique de France)

Président de la C.C.S. (Commission des Cadrans Solaires)

________________________________________ 

 

Description

Le mur du château de la méridienne du château du Pré-d'Auge n'est pas exposé plein sud, il est déclinant de 31°.

 

Il s'agit d'une grande méridienne de 3.67m sur 0.63m, la table est gravée et peinte sur pierre jointe. L'indicateur de lecture est un point lumineux issu d'un œilleton sur un disque fixé à l'extrémité d'une barre ondulée consolidée par deux jambes métalliques.

 

Comme la plupart des méridiennes, celle du Pré-d'Auge comporte deux méridiennes, celle du Midi vrai et celle du midi moyen.

 

En haut de la table, on note l'indication du solstice d'hiver, en bas celle du solstice d'été et dans la partie médiane, celle de l'équinoxe et en partie médiane les équinoxes. Sont également représentés les signes du zodiaque, les mois ainsi que certains quantièmes encore visibles (1, 10, 20). La méridienne est de belle facture ; en témoigne un rapport datant de mai 1992 de M. Sauvageot, expert en gnomonique dans lequel il notait "sont donc représentés sur cette belle méridienne différents types de notations, montrant la maîtrise de son concepteur."

Méridienne du château du Pré d'Auge XVIIIè siècle

Méridienne du château du Pré d'Auge XVIIIè siècle
photo D. de Russé

 
téléchargement.jpg
 

La méridienne de l'abbatiale de Saint-Pierre-sur-Dives

Méridienne de l'abbatiale de Saint-Pierre-sur-Dives

 Méridienne horizontale 

  Œilleton, vitrail Sud 

 signes du zodiaque 

  Nord  

   Sud   

  photos : Michel Tribehou  

Image42.jpg

Dans l'abbatiale, un écriteau informatif apporte les précisions suivantes : 

Une ligne oblique, la méridienne, est gravée dans le pavage, selon un axe nord-sud.
Un orifice, appelé "gnomon", aménagé dans une verrière du bas-côté sud laisse passer les rayons solaires sous la forme d'un spot indiquant, à midi, sur la méridienne les différentes périodes de l'année.
Ainsi au solstice d'été, le 21 juin, le soleil se trouvant à son élévation maxima indique au midi solaire le signe du Cancer, signe le plus proche du gnomon.
Inversement, au solstice d'hiver, le 21 décembre, le soleil indique au midi solaire le signe du Capricorne, à l'autre extrémité de la méridienne.
Tout au long de l'année chaque signe du zodiaque est ainsi éclairé tour à tour à l'heure du midi solaire et indique la période de l'année.
Cette méridienne a été tracée en 1776 par le curé de Fresnay (aujourd'hui Notre-Dame de Fresnay), paroisse voisine de Saint-Pierre-sur-Dives