Les monographies communales

Des monographies
rédigées par les instituteurs

A la fin du XIXe siècle, des milliers de monographies décrivant les villages et villes de France ont été rédigées par les instituteurs, le plus souvent à la demande des ministres de l'instruction publique. Pourquoi ? La scolarisation venait d'être rendue obligatoire en 1882 et les enseignements n'étaient alors pas unanimement perçus comme un signe de progrès social.

"Ce n’est pas par hasard si cette injonction monographique coïncide avec l’âge d’or des expositions universelles de Paris (1878, 1889, 1900) et des expositions scolaires. Il fallait "montrer, exposer pour mieux faire accepter l’idée du progrès, qu’il soit industriel, scientifique, culturel ou scolaire" (1)

Pour rédiger leur monographie, les instituteurs devaient respecter un plan strictement préétabli : situation géographique de la commune, population, productions agricoles,  industrielles, état du commerce local, situation de l'enseignement primaire dans la commune…

Mais même si une grande majorité des monographies fut commandée par le ministère de l’instruction, beaucoup furent le résultat d’une demande des sociétés savantes comme dans l'arrondissement de Lisieux en 1885. 

(1) 

  (Florence Galli-Dupis Carcassonne, Ethnopôle Garae, mardi 27 novembre 2007)

Voir le rapport de la Société d'Emulation de Lisieux (Bibliothèque électronique de Lisieux).

Monographie du Pré d'Auge
Paraphe de Pierre Auvray, instituteur du Pré d'Auge

signature-auvray-transparente.gif
Pierre Auvray, Instituteur du Pré d'Auge

Pierre Auvray

était le grand-père maternel de M. Louis Conard

Monographie sur la commune du Pré-d'Auge
 écrite en 1885 par Pierre Auvray, instituteur.

La monographie des archives est peu lisible, l'encre ayant pâli avec le temps. Pour vous éviter une lecture inconfortable, le texte et les illustrations de l'instituteur ont été saisis sur ordinateur.(M. Tribehou)

6 pages

Monographie sur les communes

d'Auvillars, Repentigny, Bonnebosq

écrite en 1886 par Emile Caval, instituteur à Bonnebosq

52 pages manuscrites

Monographie sur la commune de Manerbe 
écrite en 1885 par un couple d'instituteurs,
M et Mme Colleville.

41 pages manuscrites

Monographie sur la commune de

Glos

écrite en 1887 par Ernest Lecornu, instituteur

12 pages manuscrites

Monographie sur la commune de

Cambremer
écrite en 1886 par Ferdinand DENIS, instituteur

22 pages manuscrites

Monographie sur la commune de

La Chapelle Yvon

écrite en 1886 par Alexis SICOT, instituteur

156 pages manuscrites

Monographie sur les communes de

Ouilly-le-Vicomte,  Rocques et Norolles

écrite en 1885 par Léopold BEZIERE, instituteur

12 pages manuscrites

Monographie sur la commune du

Mesnil-Guillaume

pas d'information sur l'auteur

220 pages manuscrites

Monographie sur la commune de

Courtonne-la-Meurdrac 
écrite en 1881 par Ernest ELISABETH,

imprimé en 1885

120 pages*

Manuscrit multigraphié. L'auteur était instituteur à Courtonne-la-Meurdrac depuis 1876, il dresse ici, un panorama, le plus complet possible, de sa commune et de ses environs, s'attachant également à décrire la généalogie de deux familles importantes de la commune : les de Neuville et les du Houlley.

logo-village-fr.gif

Monographie sur la commune de

Saint-Martin-de-Bienfaite

écrite en 1887 par Arsène Loquet

56 pages manuscrites