Ouest-France
Anne BLANCHARD-LAIZE.Publié le 21/09/2018 

Lisieux. Reconnaissez-vous ces footballeurs de 1942-1943 ?

cabioch.jpg

Après la publication de l’article sur Louis Bielman, qui a donné son nom au stade municipal de Lisieux, nous avons retrouvé une photo de l’équipe de vétérans du CAL.

À la suite de l’article que nous avons publié sur Louis Bielman, qui a donné son nom au stade municipal de Lisieux, Michel Cabioch, un lecteur installé à Roscoff, nous a fait parvenir une photo de l’équipe de vétérans du CAL lors d’une rencontre amicale avec les juniors du club. « Mon père, Olivier Cabioch est le 3e en haut à droite et Louis Bielman est à sa gauche »… Cette photo a certainement été prise en 1942 ou 1943, c’est-à-dire avant l’arrestation du réseau Jean-Marie Buckmaster., le 12 octobre 1943.

Marchand de primeurs à Lisieux et conseiller municipal, Olivier Cabioch avait été mobilisé en 1939, puis était rentré chez lui au moment de la défaite de 1940. C’est à cette époque, qu’il était rentré dans la Résistance dans le réseau Jean-Marie Buckmaster. Dénoncé pour transport d’armes, il fut arrêté et emprisonné à Lisieux puis à Caen avant d’être transféré en Allemagne : Buchenwald, Dora, Kommando d’Ellrich, surnommé « l’enfer de l’enfer ». « Il a montré du courage, une grande sérénité, et a été un exemple pour tous », indique dans sa notice, la Société des membres de la Légion d’honneur du Finistère Nord. Épuisé et amaigri, il fut évacué le 5 avril 1945 vers Oranienbourg. « Il est mort pour la France. »